Nouveau

Journée des luttes pour les droits des femmes

Une occasion pour nous de rappeler que même si tou.te.s les travailleureuses du sexe ne sont pas des femmes, la putophobie que nous subissons est la conséquence d’un système patriarcal qui voudrait contrôler les corps des femmes, leurs sexualités, et leurs ressources matérielles.

Cette année la manif se raccordait au mouvement social contre la réforme des retraites qui est désastreuse pour les femmes. Nous avons créé 2 pancartes pour alerter sur le fait que notre situation particulière est encore pire :

« Les putes aussi ont besoin d’une retraite »

« Droit des putes = droit à une retraite »

Dans la rue le 23 novembre

Nous nous sommes joint.e.s à la manif de ce samedi pour faire cesser les violences faites aux femmes. Nous avons apporté notre point de vue particulier, puisque nous sommes aussi concerné.e.s par ces violences.

« La putophobie tue »

« Les meurtres putophobes sont aussi des féminicides »

« Même mort.e.s on n’écoute pas les putes »

 

 

17 décembre, notre campagne d’affichage

Demain c’est le 17 décembre, la date de la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux travailleurs du sexe. A l’initiative d’Annie Sprinkle en 2003, cette date est aujourd’hui reconnue par l’ONU. C’est un jour pour commémorer nos pertes et militer contre les crimes haineux que nous subissons, réclamer du respect et le droit de travailler dans de bonnes conditions. A cette occasion les putains dans l’âme ont collé trois affiches hier dans le centre ville de Besançon :

-NON c’est NON ! Même si je suis pute, un viol c’est un viol

-Clients pénalisés = putes assassiné(e)s ! STOP !

-Ce sont les violences qu’il faut abolir, pas le travail du sexe.

Rencontre avec les membres du collectif SILVER ROSE

Venez nous rejoindre ce mardi 9 mai à partir de 14h pour rencontrer les membres de Silver Rose, le collectif russe de travailleuses et travailleurs du sexe. La rencontre aura lieu à AIDES, 3 rue Ronchaux.

Vidéos de Cabiria sur le dépistage et la rupture du préservatif

Le nouveau clip réalisé en roumain (sous-titré en français) sur le dépistage.

 

Et le deuxième clip en pidgin (sous-titré en français) sur ce qu’il faut faire en cas de rupture de préservatif.

Réalisé avec l’association Traboules AudioVisuel.